UN PAS AU MILIEU DES DRAGONS #1 Compagnie L’Hiver Nu

Chargement de la carte…

Organisateur : Scènes Croisées de Lozère

Date / Heure
08/10/2018
14 h 00 min - 15 h 30 min

Lieu
Lycée Chaptal Mende

Voir les catégories (bas de page)

Performance/Théâtre-Conférence décalée pour lieux insolites

Une divagation joyeuse et idiote pour se réapproprier le monde qui nous entoure

Sous forme d’une performance en milieu naturel, Un pas au milieu des dragons#1  propose une errance réelle et imaginaire au cœur de la raison et de la sensation. Elles sont trois, tracent des cercles au sol, captent l’air, convoquent notre pensée et nos sens. Elles disent venir de loin, être sans cesse en voyage. Que cherchent-elles à faire ? Se libérer des réflexes rationnels, redécouvrir leur puissance à ressentir, à penser et à agir ? Certains les diraient sorcières. Pourtant elles nous ressemblent. Oserons-nous les suivre ?

Les Dragons ça n’existe pas

C’est le titre d’un des grands classiques de la littérature pour enfants, écrit par Jack Kent. Les dragons, les adultes le disent souvent, cela n’existe pas. Dans cet album pourtant, un petit dragon, va devenir de plus en plus énorme plus il est ignoré et négligé. Une histoire qui parle des non-dits et des problèmes dont personne n’ose parler, et qui, comme icisous la forme d’un charmant dragon rouge, peuvent grossir et emporter tout un foyer.Un pas au milieu des dragons  #1 s’interroge sur ce qu’il est encore possible de penser, de ressentir et de rêver en dehors « des alternatives infernales » proposées par la pensée libérale dominante. Face à l’impuissance et aux « À quoi bon », retrouver le sens du possible qui, comme le dit la philosophe belge contemporaine Isabelle Stengers, « provient justement de mots, de chants, de manières de rire, de satiriser et d’inventer de nouveaux récits. »

DISTRIBUTION
Mise en scène : Baptiste Etard
Conception et jeu : Claire Perraudeau, Jean-Luc Vincent, Laurélie Riffault

dossier  pédagogique 

http://www.scenescroisees.fr

http://lhivernu.com

Le spectacle dure 1h15 et il sera suivi d’une rencontre avec l’équipe artistique.

→ALLER PLUS LOIN

UN PAS AU MILIEU DES DRAGONS #2

Le projet de création de la compagnie l’Hiver Nu a donné  lieu à deux formes, une performance pour lieux non dédiés , Un pas au milieu des  dragons#1  et une forme en salle,  Un pas au milieu des Dragons# 2. . Ces deux créations sont conçues comme un mouvement. De l’extérieur vers l’intérieur, de la parole à l’image, d’un lieu réel à la fiction. 

Un pas au milieu des dragons s#2 sera présenté le Mardi 13 Novembre 2018 à 20h30 au théâtre de Mende .

Si des enseignants souhaitent emmener leur classe à ce spectacle il faut prendre contact avec Valérie Renaud valerie; 04 66 65 75 75. L’inscription ne se fait pas via ce site car c’est une proposition en hors temps scolaire. 

Le tarif est de 6 € par élève et gratuit pour les accompagnateurs. 

La planche peut-elle redevenir « arbre » grâce à la magie de la nature ?
Cinq salariées d’un atelier de construction de chalets préfabriqués arrivent un matin sur leur lieu de travail. Les machines ont disparu, tout comme le patron. Seule reste l’ossature bois d’un chalet inachevé. Les cinq femmes errent, au milieu de la menuiserie vide.
Que faire ? Baisser la tête et chercher un autre boulot ? Se battre ? Elles choisissent une troisième voix : rester dans ces murs et d’occuper le lieu en ignorant le monde qui les a fait disparaître. Tandis que le monde extérieur frappe aux portes (familles, CRS…), elles se racontent des
histoires, et font de cette première nuit une fête. Au fil de la nuit, le chalet en construction s’ébranle et s’invite à cette veille, faisant surgir la forêt dont il provient. Le théâtre se métamorphose sous nos yeux, pour laisser place à la nature sauvage et à un monde plus obscur, plus sensible, un monde où la magie liée à la nature vient libérer les corps et offrir une autre issue.
La pensée rationnelle occidentale interpellée avec émotion et fantaisie
Un pas au milieu des dragons # 2  constitue l’aboutissement d’une recherche s’appuyant sur la question de l’écologie pour interroger avec humour et poésie notre pensée rationnelle occidentale, une raison dominante mâle et blanche, qui a créé un monde de la « mise à distance », fondée sur les notions de progrès, de savoirs compétents et de rationalité comptable.
Il s’agit du deuxième volet d’un diptyque théâtral où la première partie  se déroule sous forme d’une performance en milieu naturel. Pour cette deuxième partie, nous sommes cette fois projetés dans une menuiserie où la nature, maîtrisée par l’homme, semble condamnée à disparaître.

 

Inscription :

Les réservations sont closes pour cet événement.

Retour vers :
|    Description de l'action    -    Formulaire d'inscription    -    Haut de page    |

Les commentaires sont clos.