EL COMMUNERO- Thomas Gimenez ( 4ème/3ème/lycée)

Chargement de la carte…

Organisateur : Scènes Croisées de Lozère

Date / Heure
14/11/2019
14 h 00 min - 15 h 15 min

Lieu
Salle polyvalente Langogne

Voir les catégories (bas de page)

Musique, Cinéma d’animation, exposition.

Entre espoir et devoir de mémoire 

 

 

 

L’année 2019 est celle des commémorations des 80 ans de la Retirada.

Dans ce cadre nous accueillons ce projet porté par Thomas Gimenez, chanteur et fondateur du groupe El Communéro. Une exposition, un film d’animation et un concert suivis d’une rencontre avec le groupe autour de la thématique de la guerre d’Espagne et de La Retirada
Exposition photo: Ils ont des noms et des visages de D. Fernandez,
Dominique Fernandez travaille depuis un an pour l’association I.R.I.S (Itinéraires Recherches et Initiatives du Sud) et en collaboration avec le Mémorial Démocratique de la Généralité de
Catalogne. Il a réalisé des interviews filmées d’exilés espagnols dans le but de constituer un fonds d’archives. À cette occasion il a pris un portrait de chacun d’eux qu’il met en regard avec un cliché pris au temps de l’exil et qu’ils lui ont été confié. Cette confrontation d’images « d’archive » et de visages d’aujourd’hui apporte un regard nouveau sur ces événements.
Film d’animation de 20 min Bolero Paprika de Marc Ménager
Dans la France des années cinquante, Diego, fils de républicains espagnols, assiste à une rafle de police visant les derniers opposants au régime franquiste ; parmi eux, sa mère et son grand-père. Plongé dans les souvenirs d’une histoire encore brûlante, Diego sauvera la mémoire de ceux qui ont su résister au totalitarisme.
Mini Concert : les chants du répertoire républicain espagnol en y mêlant des compositions et des chants de lutte d’Amérique Latine. (influences rock et musiques du monde). Il y a 100 ans naquit Manuel Jimenez, andalou, républicain espagnol puis résistant en France, qui hérita pendant la guerre d’Espagne du surnom de « Comunero » que lui attribuèrent ses frères d’armes anarchistes de la CNT pour railler gentiment son engagement communiste. Il y a 10 ans son petit-fils Tomas fonda à son décès le groupe El Comunero pour lui rendre hommage. Depuis, les sept musiciens (issus des groupes : Les Hurlements d’LéoL’Air de rien, Anakronic Electro Orkestra ou Elektric Geïsha…) ont sorti trois albums, joué dans toute la France, en Espagne, en Belgique, soutenu diverses causes militantes, de la Z.A.D de Notre-Dame-des-Landes aux différentes associations d’aide aux réfugiés, mettant en perspective cette histoire d’hier et les luttes d’aujourd’hui. À cet effet, le groupe revisite, ré actualise, « rockise », le répertoire des chants de lutte de la république espagnole, mais aussi d’Amérique latine, en y mêlant également ses propres compositions.

DISTRIBUTION

Guitare / Chant / Percussions : Tomas JIMENEZ 

Accordéon / Trombone / Ukulélé… :  Jocelyn GALLARDO 

Guitare flamenca / Bouzouki / Mandoline : Vincent RUIZ 

Contrebasse : Renaud EYCHENNE

Clarinette / Chœurs : Pierre BERTAUD DU CHAZAUD 

Guitares électriques / Chant : Laurent BOUSQUET 

Batterie / Percussions : Max RICHARD

Spectacle co-accueilli avec Les Fadarelles, la mairie de Langogne dans le cadre de Festiv’Allier la saison! 

Le spectacle dure 1h15 et il sera suivi d’une rencontre avec l’équipe artistique.

Dossier pédagogique

dossier compagnie 

https://elcomunero.fr/

http://www.scenescroisees.fr

 

Inscription :

Les réservations sont closes pour cet événement.

Retour vers :
|    Description de l'action    -    Formulaire d'inscription    -    Haut de page    |

Les commentaires sont clos.